• Projet National MINnD
Modélisation des INformations INteropérables pour les INfrastructures Durables

Maîtriser et structurer les informations à échanger par tous les acteurs, sur le cycle complet de l’infrastructure (conception, construction, exploitation, maintenance)

Spécifier les outils à développer pour intégrer les processus et méthodes de travail BIM (Building Information Modelling)

Contribuer au développement du BIM et à la transition numérique dans le domaine des infrastructures et de l’aménagement durable

Le Projet National MINnD est un projet de recherche collaborative lancé en mars 2014 qui a pour objectif de favoriser le développement du BIM (Building Information Modelling) pour les infrastructures en améliorant la structuration des données des projets pour des échanges et partages des informations plus efficaces. MINnD mobilise un grand nombre d’acteurs ayant des activités liées à la conception, la construction et l’exploitation d’infrastructures.

MINnD est :

coordonné par l’Irex (Institut pour la recherche appliquée et l’expérimentation en génie civil) qui assure notamment la gestion administrative et financière

IREX

soutenu par le Ministère de la transition écologique et solidaire (Direction de la recherche et de l’innovation, direction générale des infrastructures, des transports et de la mer)

Logo MEEM

Le budget global est de l’ordre de 4 M€ dont une grande partie est financée par ses partenaires.

Contexte du Projet National MINnD

Maitriser et partager les informations sont des enjeux essentiels pour le secteur du BTP qui doit aujourd’hui faire face aux évolutions majeures du métier, telles que la complexification des projets, le développement de l’éco-conception et des nouveaux types de partenariats entre les acteurs (PPP, concessions), l’obligation de maîtriser les risques (anticipation, identification, évaluation, répartition).

Le développement du BIM (Building Information Modelling) répond aujourd’hui à une forte demande du secteur. Il s’agit d’une opportunité majeure pour améliorer les processus de conception/construction/exploitation et la coopération avec des coûts maîtrisés notamment car il favorise les échanges d’informations liées aux infrastructures entre tous les acteurs des projets.  Il permettra de progresser sur :

  • la gestion de projets de plus en plus complexes et de tailles de plus en plus importantes,
  • la gestion de projets de plus en plus collaboratifs avec un développement de partenariats entre les acteurs,
  • la qualité et la sécurité des ouvrages,
  • la rationalisation des procédures de gestion des projets sur tout leur cycle de vie,
  • la minimisation de l’utilisation des ressources et de l’impact sur l’environnement.

Il est maintenant reconnu, à travers différents études nationales et internationales, que ces progrès ne pourront se faire que par une collaboration entre les acteurs pour mieux encourager le « travailler ensemble » et parvenir à la définition de normes internationales. En effet, l’intensification des échanges entre les acteurs passe nécessairement par une codification à travers des normes adaptées afin de faciliter l’opérabilité, l’interopérabilité et la pérennité des systèmes d’information. L’amplification du besoin du BIM ouvert (openBIM), c’est-à-dire interopérable à partir de normes, s’impose par rapport au BIM propriétaire (formats propriétaires des éditeurs) et répond à un double besoin :

  • un engagement sur la qualité de l’interopérabilité, autrement dit, les conditions de la confiance dans l’intégrité des données échangées ;
  • la mise au point de procédures de certification des outils logiciels et des échanges.

Actualités

Gestion administrative et financière

IREX
9 rue de Berri
75008 PARIS
E-mail : contact@irex.asso.fr
Tel : +33 (0)1 44 13 32 79

Direction

Président : Louis DEMILECAMPS
Chefs de projet : Pierre BENNING (Bouygues TP)
et Christophe CASTAING (Egis International)

Abonnez-vous à notre Newsletter