• Projet National MINnD
Modélisation des INformations INteropérables pour les INfrastructures Durables

Travaux de pré-normalisation

Il est maintenant reconnu, à travers différents études nationales et internationales, que le développement du BIM ne pourra se faire que par une collaboration entre les acteurs pour mieux encourager le « travailler ensemble » et parvenir à la définition de normes internationales. En effet, l’intensification des échanges entre les acteurs passe nécessairement par une codification à travers des normes adaptées afin de faciliter l’opérabilité, l’interopérabilité et la pérennité des systèmes d’information. L’impact majeur attendu de la normalisation du BIM est d’améliorer et de fiabiliser les échanges de données tout au long du cycle de vie de l’ouvrage.

L’amplification du besoin du BIM ouvert (openBIM), c’est-à-dire interopérable à partir de normes, s’impose par rapport au BIM propriétaire (formats propriétaires des éditeurs) et répond à un double besoin :

  • un engagement sur la qualité de l’interopérabilité, autrement dit, les conditions de la confiance dans l’intégrité des données échangées ;
  • la mise au point de procédures de certification des outils logiciels et des échanges.

Les IFC (Industry Foundation Classes) sont aujourd’hui une norme ISO reconnue et utilisée par un grand nombre d’acteurs du secteur de la construction. Il s’agit d’un modèle conceptuel de données orienté objet utilisé pour échanger des informations entre les acteurs des projets et interopérable avec les logiciels. L’approche IFC permet de décrire l’ouvrage comme étant l’assemblage d’un ensemble de produits. Il reste à ce standard à prendre en compte les évolutions récentes du secteur et les spécificités des infrastructures linéaires.

Plusieurs initiatives ont été engagées au niveau international dans le cadre de l’InfraRoom de BuildingSMART International pour étendre les IFC aux domaines des infrastructures : IFC alignment, IFC road, IFC Rail, IFC Bridge, IFC Tunnel, IFC Geology/Geotechnics. l’association buildingSMART International (bSI) qui regroupe, dans 24 pays, près de 500 membres, tous professionnels du secteur de la construction. Sa mission est de « soutenir une amélioration qualitative, économique et environnementale de l’industrie de la construction via un meilleur partage de l’information, basé sur des normes internationales ouvertes ». Le principal résultat des travaux réalisés par cette association internationale est la création et le développement des IFC

MINnD participe activement au développement des IFC Bridge et des IFC Rail dans le cadre de collaborations avec les deux organismes suivants :

  • l’association buildingSMART International (bSI) avec laquelle deux conventions ont été établies :
  • L’association Mediaconstruct qui a pour vocation de soutenir sur le plan national le développement de la transition numérique sur l’ensemble de la filière bâtiment, notamment : aide à la standardisation, à la normalisation et à l’interopérabilité (logique long terme), accompagnement de tous les acteurs pour la généralisation des usages de la maquette numérique et du BIM en France. Mediaconstruct contribue en tant que chapitre français de BuildingSMART. En effet, Mediaconstruct entretient des liens uniques avec BuildingSMART à l’origine des IFC et de l’openBIM.

 

 

Gestion administrative et financière

IREX
9 rue de Berri
75008 PARIS
E-mail : contact@irex.asso.fr
Tel : +33 (0)1 44 13 32 79

Direction

Président : Louis DEMILECAMPS
Chefs de projet : Pierre BENNING (Bouygues TP)
et Christophe CASTAING (Egis International)

Abonnez-vous à notre Newsletter