Les réflexions menées ont permis de mettre en évidence le suivi budgétaire d’un projet dans la phase de construction et les modalités d’échanges des données numériques afférentes. La mise en place d’un BIM « plateforme » autour duquel sont connectées des bases de données semble la plus adaptée. Le contrôle budgétaire nécessite la mise en place avant ou au tout début de l’exécution des travaux d’une trame connue par l’ensemble des acteurs qui interviendront dans le contrôle budgétaire. Cette trame permettra aux acteurs (fournisseurs d’informations pour le contrôle budgétaire) de connaître le type d’information à transmettre, la fréquence souhaitée, les modalités (outils utilisés, circuits de transmission avec validation, etc.

Télécharger le rapport