• Projet National MINnD
Modélisation des INformations INteropérables pour les INfrastructures Durables

Cas d’usage n°3 – IFC Bridge (UC3)

IFC-Bridge est une extension des IFC[1], spécifiques aux ouvrages d’art, développée par le SETRA, avec l’appui technique du CSTB et dans le cadre officiel de buildingSMART et par des coopérations entre les chapitres Francophone, Japonais, Nordique et Allemand. Ce modèle, reconnu assez complet pour les ponts, n’a pas été encore formellement intégré dans les IFC, ni implémenté par les éditeurs de logiciels.

Dans le cadre de la tranche 1 du projet MINnD, en coopération avec l’initiative openINFRA (sous l’égide de buildingSMART International), les freins actuels à l’utilisation de ces IFC-Bridge ont été identifiés et un plan d’actions a été établi de manière à lever les verrous qui entravent le déploiement de cette extension.

minnd_ouvrage_art2Un état des lieux de l’applicabilité des entités IFC (Industry Foundation Classes) à l’établissement d’un modèle d’échange d’information dans le cadre de la réalisation d’un pont a été établi en tranche 1. L’étude se base sur la connaissance de la norme ISO 16739 (IFC) et les travaux préparant une extension IFC-Bridge. L’étude se base également sur l’analyse de « Cas d’Usage » ayant conduit à la production de fichiers d’échange IFC fondé sur la norme ISO IFC, donc avec des entités orientés bâtiment.

Concernant les Ouvrages d’Art, il y a deux catégories de manques au niveau des IFC :

  • concernant les IFC existants : des implémentations incomplètes (extrusion, opérations booléennes…) ou des utilisations peu tournées vers le domaine des infrastructures (précontrainte…) ;
  • concernant le domaine des ouvrages d’art et l’environnement dans lequel ils s’inscrivent: de nouvelles entités à développer.

Ces deux catégories ont été explicitées dans le livrable « IFC-Bridge State of the Art & Missing Concepts » rédigé en anglais et disponible au sein du projet. Le livrable conclut en identifiant les concepts non correctement supportés aujourd’hui et en proposant des pistes pour développer les entités manquantes. Les propositions doivent maintenant faire l’objet d’une prise en charge par une équipe de développement internationale, afin d’être intégrées dans les prochaines versions des IFC.

Il est également important d’aborder cette question dans le cadre plus large de l’ensemble des informations et modélisations/simulations indispensables à la conception-construction des ouvrages dans une logique « cycle de vie ».

Dictionnaire

Information Delivery Manual (IDM)

Méthodologie d'implémentation

[1] Le format IFC (Industry Foundation Classes) est un format de fichier orienté objet utilisé par l’industrie de la construction pour échanger et partager des informations entre logiciels

Gestion administrative et financière

IREX
9 rue de Berri
75008 PARIS
E-mail : contact@irex.asso.fr
Tel : +33 (0)1 44 13 32 79

Direction

Président : Louis DEMILECAMPS
Chef de projet : Pierre BENNING (BOUYGUES TP)
Chef de projet adjoint : Christophe CASTAING (EGIS International)

Abonnez-vous à notre Newsletter